Je me souviens de Téléphone

Est-il besoin, ici, de retracer l’histoire de ce groupe qui a été et restera la référence — voire le plus grand — des groupes rock français ? De 1975 à 1986, Téléphone aura, en effet, marqué toute une génération et changé la face d’un rock hexagonal qui s’était, enfin, libéré de son complexe d’infériorité face à ses confrères anglo-saxons. Les maisons de disques, n’oubliant jamais qu’elles ont un tiroir-caisse à la place du cœur, ont profité du culte pour abreuver régulièrement leurs fans de diverses rééditions et autres compilations. N’évoquons donc même pas l’énième « Best of » sorti à l’occasion des fêtes de fin d’année mais plutôt le « live » pressé avec un peu moins de tintamarre marketing.
Second « live » de Téléphone après le trop gentil Le Live enregistré au Zénith en 1986, cet album conserve l’écho des trois derniers concerts parisiens du groupe (Palais des sports, Olympia et Palais des sports de Saint-Ouen) après une longue tournée en 1980-1981, au cours de laquelle le groupe passa, on s’en souvient, en première partie des Rolling Stones. Qui peut en douter ? On a affaire là à la meilleure époque de Téléphone, celle de toutes les envies et de toutes les aventures. Ici, pas de fioritures, pas de questions existentielles, mais tout simplement la puissance et le plaisir de jouer et de se retrouver sur scène, le plus longtemps possible, aux accents de morceaux très carrés aux textes bien sentis.
Le disque restitue assez bien l’ambiance des concerts. On y retrouve des gros succès comme « Crache ton venin », « Argent trop cher », ou encore l’hymne « La bombe humaine », titre dont tous les splendides trentenaires et quadragénaires connaissent encore par cœur les paroles. Mais on y redécouvre aussi avec émotion des morceaux plus « face B », régulièrement oubliés par les compilations trop convenues (« Téléphomme », « Tu vas me manquer », etc.). D’ailleurs, en les écoutant, il nous revient en mémoire ce dessin de notre ami Pessin, paru dans le Monde. En illustration d’un article sur le site Web créé par le chanteur du groupe, un internaute l’interrogeait ainsi par mél : « Jean-Louis, quand vas-tu reformer France Telecom ? »
Téléphone, Paris, 1981, EMI


29/01/04 Les organisateurs du Festival de Glastonbury s'organisent ! 
04/07/03 NORD A L'OLYMPIA 
01/07/03 Le FESTIVAL CINEMA NOUVELLE GENERATION fait son after 
03/02/03 Premier concours européen de BD 
07/11/02 Vente aux enchères BD au profit de ''la chaîne de l'espoir'' 
10/07/02 Aujourd'hui, bon anniversaire à... 
03/06/02 Concert gratuit des Red Hot, à Paris ! 
18/04/02 Aujourd'hui, bon anniversaire à... 
07/03/02 Jean Louis Aubert : un concert exceptionnel à Paris 
24/01/02 Un festival de l'horreur et du frisson 


 

 
 
 salut a toute l'équipe !.bah voila comme je suis un musiçien amateur de pop rock je trouve çe groupe tres original et il détient toutes les qualitées que ce soit look ou musique.et surtout il est original et il a un style propre a lui et apart aussi ............. 10/08/03 17:44

Interprètes Titres  
Téléphone Crache Ton Venin  
Fait Divers  
Au Coeur De La Nuit  
Ploum Ploum  
Fleur De Ma Ville  
Argent Trop Cher  
Ordinaire  
La Bombe Humaine  
Laisse Tomber  
Seul  
Telephomme  
Hygiaphone  
Tu Va Me Manquer  
Le Silence